La Plaine Nord

image_pdfimage_print

Pourquoi il est important de vous expliquer la réalité de la situation sur la Plaine Nord ?
(et pourquoi NON le projet du maire sortant n’est ni ÉCOLOGIQUE , ni conforme au DÉVELOPPEMENT DURABLE !)

Un peu de géographie : La Plaine Nord c’est quoi ?
Il s’agit de la partie du territoire de notre ville située au nord de l’axe est/ouest de la RD113 de plus de 80 hectares actuellement urbanisée uniquement par les vergers de la plaine et Zodio (environ 7 hectares soit moins de 10%)

capture d’écran issue du site gouvernemental Géoportail
Chambourcy en 1950

Un peu d’histoire :
Depuis longtemps (presque depuis toujours) cette partie de notre territoire est coupé par la RD 113 (ex RN13) et jusqu’en 1995 elle ne faisait pas partie des enjeux électoraux : il s’agissait d’une plaine essentiellement destinée aux cultures (arboricultures, légumes et même céréales les dernières années).
En 1995, face à Pierre Morange qui se présentait à la fonction de maire, une liste proposait le déménagement du centre commercial Continent (devenu Carrefour par la suite) : la réponse qui se voulait définitive du futur maire fut : Il n’y aura jamais rien de construit sur la Plaine Nord, c’est impossible … Surtout pas un centre commercial ! (en lieu et place de la zone actuelle des Vergers de la Plaine).
Pourtant en 2008, le maire sortant se fait réélire avec un projet d’urbanisation totale de la Plaine Nord qui devait prendre le nom de “Chambourcy, la cité internationale au sein de la ville monde”. Heureusement, le projet bien engagé (construction des Vergers de la Plaine) sera stoppé pendant la campagne suivante sous l’impulsion d’une opposition municipale vigilante.
Ainsi en 2014, le maire semble faire volte-face et se présente comme un défenseur des zones encore non construites. Mais en 2019 la réalité est tout autre avec un nouveau Plan Local d’Urbanisme (PLU) qui permet l’augmentation des surfaces commerciales et, en partie, une densification des sols au détriment des zones naturelles.
Et nous voilà en 2020 face au projet absurde d’un maire sortant financièrement aux abois (Dette abyssale de plus de 16 millions d’euros creusée en six ans).

Question : Les projets de la Plaine Nord proposés cette année par le maire sortant sont-ils écologiques ou tout au moins peuvent-ils s’inscrire dans un projet de développement durable ?

Parmi les trois projets proposés par le maire sortant, DEUX au moins ne sauraient être qualifiés d’écologiques et ne respectent pas les dispositions du Plan Local d’Urbanisme qui a été adopté pourtant il y a moins d’un an. LE TROISIÈME vise une zone dite d ‘agriculture de proximité pour laquelle la commune n’a pas de moyens d’action (La ville n’est pas propriétaire des terrains !!!). La raison d’être de ce projet n’est justifiée que par l’effet d’annonce qui permet de donner une coloration verte à l’ensemble.

1/ Le projet de « quartier écologique » au Nord de l’A14

Il s’agit de bétonner 9,5 hectares de terres naturelles en vue d’ériger des résidences. Ce terrain est principalement (5ha) une zone arborée exigée du constructeur de l’A14 au titre de la “COMPENSATION ENVIRONNEMENTALE” de l’autoroute (visible au sein de la zone hachurée en rouge sur la photo satellite).
=> Double peine : on artificialise ET on fait disparaître une des composantes de l’équilibre initial entre béton et nature. ÉCOLOGIQUE ?

Ce projet qui conduira ipso facto à accueillir 1000 à 1500 habitants supplémentaires est en contradiction avec le PLU qui vient d’être approuvé (objectif de 7000 habitants en 2030 /2035, quasiment atteint avec la livraison du programme en construction le long de la RD113)
En l’état, il s’agirait :
– d’ériger des logements à 5O mètres de l’axe de l’A14 : ÉCOLOGIQUE ?
– de construire un quartier enclavé à plus de 65O mètres des habitations existantes de la commune : ÉCOLOGIQUE ?
– d’urbaniser une zone naturelle au lieu de densifier les zones urbanisées : ÉCOLOGIQUE ?

2/ Le projet de campus “recherche neurosciences” 

En lieu et place du projet d’hôpital public abandonné depuis bientôt 10 ans (zone hachurée en jaune), le nouveau projet vise à bétonner 17 hectares de terres naturelles au bénéfice d’investisseurs privés : DÉVELOPPEMENT DURABLE ?

Ce projet :
– est incohérent avec les dispositions du PLU puisque 7 hectares sont classés zone naturelle : ÉCOLOGIQUE ?
– fait fi d’une liaison verte (liaison à caractère écologique, justement) inscrite au schéma directeur de la Région Île-de-France : ÉCOLOGIQUE ?

En réponse à ce pseudo projet qui ne respecte ni les règles d’urbanisme, édictées pourtant par son auteur, ni aucune démarche écologique ou de développement durable, Réunir Chambourcy souhaite :

  • que ces projets soient examinés au plan de l’INTÉRÊT RÉEL DES CAMBORICIENS,
  • qu’un BILAN EXHAUSTIF en termes de coût global (écologique, bien-être et confort de vie, coûts induits pour la commune..) et de bénéfices démontrés soit effectué,
  • que les habitants soient associés à une DÉCISION QUI ENGAGE NOTRE AVENIR pour PLUSIEURS GÉNÉRATIONS .

En l’état, la présentation de ces projets, mis en place dans l’urgence, ne défend que des intérêts privés mais en aucun cas ceux des Camboriciens.

De plus, il n’existe à ce jour aucun appui officiel de la Région pour de tels projets mais plutôt un grand nombre d’obstacles parmi lesquels on retrouve :
– respect des obligations du Grand Paris
– respect des normes environnementales applicables
– refonte du Plan Local d’Urbanisme
– participation de partenaires financiers
– etc …
Nul doute que ce soutien actif de la Région n’est pas pour demain !

Enfin, gardons le plus croquignolesque pour la fin :

Après avoir nié l’existence d’un surendettement de la ville, le maire sortant tente de démontrer qu’il existe mais peut être remboursé “d’un coup de baguette magique” par la vente de terrains acquis pour 1,65 millions d’euros et qui “vaudraient maintenant 16 millions d’euros” (montant totalement infondé, cf. l’explication plus haut) MIRACULEUX, n’est-ce pas ?

Retrouvez toutes les propositions de Philippe PERRET à la page 11 de son projet (PARTAGER l’AVENIR) en cliquant ici.